Manuel d'utilisation VectorPro - Conception d'une version de test MT

Manual
431-955

1 Conception d'un test (Version VectorPro MT)

Front Cover

Mecmesin Logo

431-955

Février 2020

2 introduction

VectorPro™ , VectorPro™ MT et VectorPro™ Lite sont toutes des marques déposées de Mecmesin Ltd.

VectorPro est une solution logicielle dédiée utilisée pour la programmation et l'acquisition de données à partir d'une gamme de bancs d'essai et d'instruments Mecmesin.

2.1 Guide de l'utilisateur

Cette section du manuel d'utilisation couvre la conception d'un test pour les instruments compatibles VectorPro MT uniquement. Pour plus d'informations sur d'autres aspects de VectorPro, veuillez vous référer à l'un des documents répertoriés ci-dessous.

Veuillez noter : il est recommandé de parcourir tous les manuels d'utilisation disponibles, en commençant par le haut de la liste ci-dessous et en finissant en bas. Si nécessaire, ignorez les manuels d'utilisation qui ne s'appliquent pas à votre banc d'essai. Pour plus d'informations sur les groupes d'appareils du banc d'essai, veuillez vous reporter à la section « Groupes d'appareils » située dans le manuel d'utilisation Introduction et configuration initiale .
Important! il est conseillé de lire ce document d'introduction dans son intégralité avant de passer à d'autres manuels d'utilisation.

2.1.1 Manuels d'utilisation de VectorPro™

Cliquez sur l'un des liens ci-dessous pour accéder au manuel d'utilisation applicable.

  VectorPro Logo

Introduction et configuration initiale

Couvre la configuration et l'installation initiales de VectorPro, ainsi que les bases de la fonctionnalité du logiciel et des manuels d'utilisation.

Espace de travail et gestion des utilisateurs

Exécute les fonctionnalités de l'espace de travail VectorPro, ainsi que les tâches d'administration telles que la gestion des utilisateurs et l'Observateur d'événements.

VectorPro Default Workspace
Materials Test Stands

Conception d'une version de test MT

Un guide détaillé pour concevoir un test pour les systèmes de test compatibles VectorPro MT.

Conception d'une version de test Lite

Couvre la conception d'un test pour les bancs d'essai et les appareils compatibles VectorPro Lite

VectorPro Lite Compatible Test Stands
All Tests and Results Viewer

Visionneuse de tous les tests et visionneuse de résultats (Document actuel)

Un guide expliquant les fonctionnalités de la visionneuse de tous les tests et de la visionneuse de résultats.

Exécution d'un test, création de rapports et exportation

Comment exécuter un test dans VectorPro, ainsi que des conseils d'utilisation couvrant la création de rapports et l'exportation de données à partir de VectorPro.

Example Report
SDC Tile

Système de compensation de déflexion Systèmes MT uniquement

Couvrir la configuration de la compensation de déviation du système (SDC) dans VectorPro. Le SDC n'est disponible qu'avec les systèmes de test compatibles MT.

Contrat de licence logicielle

Consultez la dernière version du contrat de licence du logiciel Mecmesin VectorPro.

Software License Agreement
Table of Contents

 

3 Commencer

New Test Tile

3.1 Noms et versions des tests

Cliquez sur la vignette « Nouveau test » pour configurer un nouveau test. L'écran « Nouveau test », illustré ci-dessus, s'affiche à l'écran. Les bancs d'essai VectorPro MT sont répertoriés sous l'onglet OmniTest. Dans cet onglet, sélectionnez le système ou le modèle de test souhaité.

Remarque : Le test ne sera alors exécuté que sur le système ou l'instrument sélectionné. Pour continuer, entrez un nom de test, sélectionnez un instrument et appuyez sur « OK ».

Select an Instrument

L'écran de sélection « Nouveau test » permet de sélectionner l'instrument utilisé.

Remarque : Pour les systèmes de test MultiTest- dV avec commutation activée, assurez-vous de sélectionner dV(u) pour la prise en charge de l'ELS et de l'extensomètre et MultiTest- dV pour les tests standard utilisant un dynamomètre AFG.

L'écran illustré ci-dessous s'affiche, permettant la sélection des modes de test de tension, de compression ou de pliage à 3 points. Appuyez sur « OK » pour continuer.

Select VectorPro MT Test Type

L'écran de sélection « Nouveau test », sélectionnez le type de test que vous utilisez.

Test Designer Settings Tab

Un nouveau test contient une série d'onglets de paramètres ; Configuration des attributs, définition de l'échantillon, opérations séquentielles, calculs des résultats, mise en page du rapport modifiable en option et autorisations spécifiques à ce test.

4 Les attributs

Les attributs étendent les informations sur un test. Certains sont réservés par défaut et d'autres sont personnalisables. L'attribut « Système », par exemple, n'est pas modifiable et est disponible dans les résultats et les rapports pour indiquer le système de test utilisé pour le test. Lorsqu'un nouveau test est créé pour la première fois, deux attributs sont automatiquement ajoutés. « Nom du test » saisi à partir du nouvel écran de test et un attribut « Notes de test » vide.

Des attributs peuvent être ajoutés pour stocker des notes, des étiquettes ou joindre des images au test. Les attributs peuvent être configurés pour demander une valeur d'entrée avant ou après le test.

Custom Attribute Types

Icônes pour un attribut 'Libellé' , ' Note ' et un attribut 'Image'.

4.1 Nom du test

Attribut par défaut

Nomme la routine de test et toutes les versions. Cet attribut peut être modifié mais se trouve dans toutes les versions du test, pas seulement dans les versions ultérieures.

Remarque : les noms de test doivent être uniques.

4.2 Notes d'essai

Attribut par défaut

S'applique à cette version de test et est héritée par les versions ultérieures jusqu'à ce qu'elle soit à nouveau modifiée.

4.3 Ajouter des attributs personnalisés nouveaux et existants

Une fois qu'un attribut a été utilisé dans VectorPro, il est incorporé dans la base de données et devient disponible pour tous les tests dans la section d'attributs existante. Un attribut doit avoir un nom unique et peut être un 'label' (jusqu'à 30 caractères), une 'note' (jusqu'à 300 caractères) ou une 'image'.

Remarque : Une fois qu'un test a été affecté à un attribut, il ne peut pas être complètement supprimé du test, mais uniquement d'une version de ce test. Le test global restera toujours associé à l'attribut.

Configuring Custom Attributes

Icônes pour un attribut 'Libellé' , 'Note' et un attribut 'Image'.

Les attributs d'image permettent l'insertion d'un fichier image, qui peut être recherché ou capturé sur une webcam. La première image à attribuer apparaît comme l'icône « Espace de travail » pour ce test (les attributs d'un test, une fois attribués, ne peuvent pas être réorganisés).

Les attributs d'image et de note ont également un paramètre « Demander une valeur ». Les options disponibles sont :

  • Aucun : aucune action n'est demandée avant ou après le test, une image fixe ou une note peut être saisie ici,
  • Avant le test : l'utilisateur est invité à saisir un fichier image ou une note avant le test,
  • Après le test : l'utilisateur est invité à saisir un fichier image ou une note après le test,
Veuillez noter : les attributs peuvent être minimisés en cliquant sur l'en-tête en haut de chaque attribut individuel.

4.4 Demander la fonction de valeur

Dans VectorPro, les attributs peuvent être configurés pour demander une valeur d'entrée avant ou après l'exécution du test.

Cela peut être appliqué à une note, une étiquette ou un attribut d'image qui permet au test d'inviter l'utilisateur à saisir avant ou après le test. Ces étiquettes sont ensuite enregistrées dans le fichier de résultats correspondant. Ceci est illustré ci-dessous où une étiquette « ID de lot » a été configurée avec une invite de test avant et une étiquette « Température de laboratoire » a été configurée avec une invite de test après.

Dans l'exemple de capture d'écran ci-dessous lors de l'édition ou de la création d'un test, les attributs d'image et de note ont la possibilité de configurer les options de test «avant» ou «après». Par exemple, cela peut être utile pour enregistrer des notes importantes ou pour ajouter des images du pré-test et du post-test de l'échantillon.

Attributes with Prompt for Value Enabled

Cette image montre les paramètres « invite de » mis en évidence par le cercle rouge.

4.4.1 Demander une valeur - Définitions des indicateurs

Les attributs d'invite pour la valeur portent des marqueurs d'indicateur pour permettre une identification visuelle facile à savoir s'ils sont avant ou après les valeurs de test. Ces marqueurs sont visibles dans l'onglet « Résultats » lorsqu'ils se trouvent à la fois dans le « Concepteur de test » et le «Voir les Résultats».

Prompt For Value Flags

Un diagramme affichant les nouveaux marqueurs de drapeau. Les icônes de gauche sont les marqueurs dans la page de conception « Résultats » et la main droite est dans la «Visionneuse de résultats». Les drapeaux avant test sont surlignés en bleu et les drapeaux après test sont surlignés en vert.

4.4.2 Demander une valeur - Liste prédéfinie

Les attributs d'étiquette utilisant la fonction « Demander une valeur » peuvent être configurés avec une liste prédéfinie. Par exemple, ces listes pourraient être utilisées pour indiquer les numéros de lot ou les couleurs des éprouvettes.

Pour utiliser la fonction de liste prédéfinie, l'utilisateur doit d'abord créer un nouvel attribut d'étiquette, puis sélectionner l'option «Liste prédéfinie de valeurs» pour afficher la table d'entrée. Saisissez les valeurs en appuyant sur «Ajouter» et supprimez les valeurs indésirables en appuyant sur «Supprimer».

Configuring a Predefined List

Dans l'exemple ci-dessus et ci-dessous, un attribut d'étiquette appelé « Numéro de lot » est configuré dans le concepteur de test avec « Avant le test » sélectionné et une liste prédéfinie de numéros de lot saisie.

Prompt For Value Before Test List

Au démarrage du test, la fenêtre ' Demander une valeur – Avant le test ' apparaît. L'entrée d'entrée est disponible pour tous les attributs qui ont été configurés pour demander avant l'exécution du test.

4.5 Regroupement d'attributs - Création de dossiers de test

Grouped Test Folders Tiles

Tuile d'attributs groupés.

Dans VectorPro, il est possible d'attribuer le même attribut à plusieurs tests afin qu'il puisse être utilisé comme filtre pour regrouper les tests sur l'écran principal « Espace de travail ».

Cela permet de regrouper facilement les tests en fonction d'une image, d'une note ou d'une étiquette commune. Ces tests sont ensuite regroupés dans une tuile brune comme celle illustrée ci-dessus. Les pages suivantes détaillent comment y parvenir.

Using Attributes to Link Tests

Dans le test pertinent, placez l'attribut souhaité. Par exemple, dans l'écran ci-dessus, un attribut appelé « Notes de laboratoire » est utilisé par l'opérateur pour décrire le test en cours d'exécution. Les attributs précédemment utilisés se trouvent dans la section « Attributs existants » (surlignés en rouge).

Editing Attribute Permission

Modification des autorisations d'attribut.

Ensuite, quittez le test en cours d'édition et cliquez sur la fenêtre 'Permissions' situé à l'extrême gauche de l'accueil 'Espace de Travail'. À partir de là, faites glisser et déposez l'utilisateur concerné dans la vignette d'attribut spécifiée (voir l'image ci-dessus).

Les tuiles d'attributs sont situées en bas de l'écran « Permissions », sous les tuiles du système de test. Utilisez la barre d'outils des filtres pour afficher uniquement les attributs. Dans cet exemple ci-dessus, « admin » a reçu le droit de voir tous les tests utilisant l'attribut « Notes de laboratoire ».

Workspace with Grouped Attributes

Maintenant, le groupe d'attributs est présent dans la maison « Espace de travail » pour que l'utilisateur administrateur puisse le voir. Pour les utilisateurs exécutant un grand nombre de projets, les définitions de test peuvent être organisées en groupes uniquement, en supprimant des tuiles de test individuelles. Par conséquent aidant à organiser l'écran pour maximiser l'efficacité de la « Espace de travail ».

Removing Permission

Pour ce faire, cliquez sur modifier sur le test à rendre invisible, puis accédez à l'onglet autorisations et supprimez l'utilisateur concerné de l'attribut « Espace de travail ». Dans ce cas, comme l'administrateur souhaite masquer le test, cet utilisateur est supprimé de la vignette « Espace de travail » en glissant-déposant simplement l'utilisateur dans la corbeille, comme illustré ci-dessus.

Dans la deuxième image ci-dessous, les fichiers de test ne sont visibles que dans le groupe d'attributs ' Lab Notes '. Dans ce scénario, les droits d'espace de travail pour l'administrateur ont été supprimés de tous les fichiers de test, mais comme les tests contiennent l'attribut « Notes de laboratoire » (pour lequel l'administrateur a l'autorisation), les tests apparaissent sous la forme d'un dossier organisé au lieu de vignettes individuelles.

Comparing an Organised Workspace

Deux espaces de travail utilisant la même base de données, le plus bas a utilisé le regroupement d'autorisations pour chaque test individuel afin de créer un sous-dossier avec tous les tests.

4.6 Recherche dans les groupes d'attributs

Dans VectorPro, l'utilisateur peut rechercher dans les « groupes d'attributs » créés. Pour accéder à cette fonctionnalité, cliquez sur une tuile de groupe marron qui est soit liée par un attribut de note ou d'étiquette pour ouvrir la fenêtre illustrée ci-dessous (la recherche n'est pas disponible sur les groupes liés par des attributs d'image).

Ici, tous les tests qui contiennent l'attribut ' Lab Notes ' peuvent être vus. L'utilisateur peut ensuite effectuer une recherche en utilisant la barre en haut de la fenêtre ainsi qu'en utilisant des filtres pour inviter les paramètres de valeur (Aucun/Avant le test/Après le test). Lors de la saisie d'un terme de recherche, l'utilisateur se voit proposer trois options supplémentaires pour affiner la recherche :

  • Les deux : recherchez à la fois la valeur de l'attribut et le nom du test.
  • Valeur de l'attribut : recherchez uniquement la valeur saisie dans l'attribut.
  • Nom du test : recherchez uniquement le nom du test qui contient l'attribut sélectionné.

Attribute Search Window

Une fois qu'une valeur d'attribut de test est sélectionnée, l'utilisateur se voit proposer les options suivantes en bas de la fenêtre :

  • Tous : affichera le test d'attributs sélectionné dans la visionneuse « Tous les tests ». Il s'agit d'explorer les paramètres de test, les opérations, les résultats et la gestion des versions.
  • Résultats : Affiche le test d'attributs sélectionné dans la visionneuse « Résultats ». Les utilisateurs peuvent afficher et supprimer les résultats des tests ici, ainsi que comparer différents tests et versions.
  • Modifier : Ceci ouvre le test sélectionné dans l'écran du concepteur de test.
  • Exécuter : Cliquer sur « Exécuter » charge la séquence d'opérations dans le système de test et ouvre l'écran d'affichage du test.
  • Fermer : Ferme la fenêtre.

5 Spécimen

L'écran '' Spécimen ' est utilisé pour définir les dimensions physiques de l'échantillon, configurer l'extensomètre et configurer les paramètres de rupture.

L'écran « Spécimen » est l'endroit où la géométrie et les dimensions de l'échantillon peuvent être définies. Ces dimensions physiques sont utilisées pour dériver les calculs de contrainte et de déformation.

Les autres options de cet écran permettent à l'utilisateur de :

  • Nommez le spécimen utilisé
  • Sélectionnez si un extensomètre est utilisé ou non et quel type (Anglais ou Numérique)
  • Définir les unités de déplacement
  • Définir le préchargement « Pré-Test » (charger un échantillon avant qu'une séquence d'opérations de chronologie de test ne commence
  • Configurer la détection de rupture
  • Activez ou non la valeur « Demander l'échantillon » avant de commencer le test
  • Spécifiez si le paramètre « Correction des orteils » est activé.

L'activation de « Demander un échantillon » présente l'écran illustré ci-dessous avant le début du test. Ici, l'utilisateur peut mesurer et saisir les dimensions individuelles de l'éprouvette à tester.

Prompt for Specimen Window

Les paramètres de l'extensomètre sont affichés en haut à droite de la fenêtre d'invite de l'échantillon.

Veuillez noter : Si l'information de valeur n'est pas utilisée, les dimensions saisies sur cet écran sont appliquées à tous les échantillons pour ce test.

5.1 Définition de forme d'échantillon

Il existe huit formes distinctes qui peuvent être sélectionnées pour définir le dimensionnement des échantillons. Vous trouverez ci-dessous un guide visuel pour les expliquer.

Icône

Définition de forme

Quadrilateral Specimens C'est pour régler les dimensions des spécimens quadrilatères. Réglez la largeur (w) et l'épaisseur (t) de l'échantillon, ainsi que la longueur de référence.
Circular Specimens Ceci sert à régler les dimensions des éprouvettes circulaires. Réglez le diamètre (d) et la longueur de référence.
Elliptical Specimens Ceci sert à régler les dimensions des échantillons elliptiques.Entrez les paramètres (a), (b) et la longueur de référence pour définir l'éprouvette.
Hollow Circular Specimens Ceci sert à régler les dimensions des éprouvettes circulaires creuses. Réglez le diamètre interne (d0) et externe (d1) ainsi que la longueur de référence pour définir l'éprouvette.
Hollow Elliptical Specimens Ceci sert à régler les dimensions des échantillons elliptiques creux. Définissez les dimensions internes et externes ainsi que la longueur de référence pour définir l'éprouvette.
Custom Specimens Ceci est pour définir les dimensions des spécimens personnalisés. Définissez la section transversale et la longueur de jauge de la forme.
3-Point Bend Quadrilateral Specimens C'est pour régler les dimensions des spécimens quadrilatères dans un essai de pliage en 3 points . Réglez la largeur (b) et la hauteur de l'éprouvette (h), ainsi que la longueur de l'éprouvette entre les supports (l).
3-Point Bend Circular Specimens Ceci sert à régler les dimensions d' éprouvettes circulaires dans un essai de pliage en 3 points . Régler le diamètre de l'éprouvette (d) et la longueur de l'éprouvette entre les supports (l).

5.2 Configuration d'un extensomètre

Les systèmes de test OmniTest et MultiTest- dV(u) peuvent utiliser des extensomètres externes Mecmesin tels que le LTE-700, 1000 ou 1200.

Ceux-ci permettent une mesure précise des performances de déformation de l'échantillon directement sur l'échantillon entre deux points de contact. Ceci est crucial pour le calcul du module de Young (MOE) ou de la déformation jusqu'à une limite élastique.

Pour utiliser un extensomètre avec un système de test OmniTest ou MultiTest-dV(u) , branchez l'extensomètre Mecmesin dans le système de test, puis basculez le commutateur « Extensomètre » sur « ON ».

Pour les appareils LTE-700, 1000 et 1200 (Long Travel Extensometer), utilisez uniquement l'extensomètre « Activer ».

Pour l'extensomètre/déflectomètre à contact axial court fourni par Mecmesin, sélectionnez « Activer » et « Analogique ».

Dans le panneau « Paramètres », l'utilisateur peut sélectionner les unités utilisées lors de la saisie des dimensions de l'échantillon.

Extensometer Settings Menu

5.3 Configuration des paramètres de Rupture

Les paramètres de rupture pour le test peuvent être configurés sur le panneau de paramètres de droite. Ces options permettent de configurer les paramètres pour déterminer quand une condition de rupture est détectée :

  • Seuil : il s'agit du pourcentage de la capacité des cellules de pesage au-dessus duquel la valeur de charge doit être supérieure pour qu'un événement de rupture soit détecté.

Par exemple, s'il est réglé sur 5 % sur une cellule de charge de 1 000 N, la lecture de la charge devrait être supérieure à 50 N pour qu'une condition de rupture soit détectée.

  • Chute : il s'agit du pourcentage de chute de la lecture par rapport à la dernière valeur maximale pour qu'une condition de rupture soit détectée.

Par exemple, s'il est réglé sur 90 %, un échantillon tiré à 100 N devrait présenter une chute brutale de 100 N à 10 N pour qu'une condition de rupture soit détectée.

Voir la section « Définition de la rupture » pour plus d'informations sur les calculs de rupture

Configuring Break Settings

5.4 Configuration du pré-test du préchargement

La précharge de pré-test permet d'appliquer une force spécifiée à l'échantillon avant de commencer la séquence d'opération principale.

Les paramètres disponibles sont « On/Off » et la valeur de charge souhaitée

Configuring Pre-test Preload

5.5 Configuration de la correction des orteils

La « correction des orteils » est une méthode post-test de compensation d'un échantillon qui subit les effets du « relâchement » au début d'un test. Le relachement est défini comme tout artefact causé par l'assise ou l'alignement d'un échantillon, lors du premier chargement. Ceci n'est lié à aucune caractéristique ou propriété appartenant au spécimen lui-même.Certaines normes de test telles que l'ASTM appellent cela « Région des orteils ». D'autres définissent l'utilisation de la correction d'orteil pour déterminer un « point de déformation zéro » à partir duquel les calculs ou les résultats sont référencés. La correction est adaptée aux propriétés mécaniques des échantillons et est calculée à partir de la rigidité de l'échantillon (Stress vs Strain).

Les paramètres disponibles sont 'On/Off' et 'Utiliser l'utilisateur défini'.

Utiliser défini par l'utilisateur = Désactivé : Correction des orteils appliquée automatiquement

Utiliser défini par l'utilisateur = Activé : Manuel défini par l'utilisateur Post-test de correction de l'orteil

Voir Opération de correction des orteils pour plus de détails. XXXXX

5.6 Séparation de la poignée

La séparation des poignées est utilisée dans VectorPro pour dériver la contrainte lorsqu'un extensomètre n'est pas connecté. Cela inclut également les tests où l'extensomètre est retiré avant la fin du test.

Dans l'écran de l'échantillon, le champ « Longueur de la jauge » est utilisé pour renseigner la séparation de la poignée pour le début du test.Cette valeur est utilisée pour mesurer la déformation dérivée du déplacement interne de la machine.

Dans les tests où un extensomètre est utilisé, ce qui suit est vrai (s'applique également lorsque l'extensomètre est installé pendant le test) :

  • Le champ de longueur de jauge doit être rempli avec la longueur de jauge de l'extensomètre.

Configure Grip Separation

Dans l'exemple ci-dessus, un extensomètre avec une longueur de référence de 50 mm est utilisé.

Dans les tests où la séparation de préhension est utilisée dès le début du test, ce qui suit est vrai :

  • Le champ de longueur de jauge doit être renseigné avec la séparation de préhension de départ, avec l'échantillon d'essai chargé.

Configure Grip Separation for Strain

Dans l'exemple ci-dessus, la séparation des poignées est utilisée pour dériver la déformation. La séparation de départ est de 65,72 mm.

5.6.1 Notation - Déformation nominale

Lorsqu'un extensomètre ne peut pas être utilisé, ou s'il est nécessaire de le retirer après qu'un échantillon a cédé, il est prévu (dans certaines normes d'essai) d'utiliser le déplacement de la machine comme source de contrainte.

Par exemple, la norme d'essai ISO 527-1 sur les plastiques de traction recommande l'utilisation d'un extensomètre jusqu'à ce que l'éprouvette s'effondre, puis le retrait de l'appareil. Les lectures de contrainte ultérieures proviennent alors du déplacement interne de la machine. Cette méthode produit une « souche nominale ». Ceci est avantageux si la longueur de référence de l'extensomètre ne couvre pas la plage d'allongement attendue de l'échantillon, ou si une région de rétrécissement de l'échantillon se produit en dehors de la longueur de référence fixe.

Pour incorporer ce type de mesure de déformation, VectorPro permet l'utilisation d'une entrée d'échantillon appelée « Séparation de préhension ». Il s'agit de la distance entre la face de contact des faces de mâchoire opposées dans chaque mors et est généralement mesurée manuellement après une précontrainte ou une charge sur l'échantillon.

La séparation des poignées est soit utilisée pour calculer toutes les mesures de contrainte si aucun extensomètre n'est utilisé, soit en combinaison avec des lectures de contrainte d'extensomètre (basées sur la longueur de jauge de l'appareil) enregistrées à un point convenu (généralement juste au-delà d'un rendement). Ceci est suivi d'une pause et d'un retrait de l'extensomètre. La déformation à partir de ce point est basée sur la séparation de poignée saisie.

Les résultats de déformation combinés après le retrait d'un extensomètre sont des valeurs de « déformation nominale ».

5.6.2 Configuration d'un test

Pour des exemples de configurations de test, veuillez vous référer à la section suivante « Entrer la séparation des poignées ».

6 Opérations

6.1 Définitions des opérations

L'écran « Opérations » permet de définir et de configurer les étapes physiques qui se déroulent pendant le test. Le système fonctionne à l'aide d'actions de glisser-déposer pour déplacer les opérations du panneau latéral gauche vers la chronologie. Ces commandes peuvent être modifiées pour activer une vaste gamme de méthodes de test.

Au sein des opérations, il existe quatre catégories principales, à savoir Commun, Relatif, Cible et Pause.

6.1.1 Commun

Ce sont des opérations qui ne dépendent pas de la position de la traverse ou du type de test et fonctionnent de la même manière dans tous les tests.

Remarque : seules les opérations applicables au type de test sélectionné sont visibles dans le concepteur de test.

Icône

action

Paramètres

Tensile Pre-load Operation

 

Appliquer une précharge à l'éprouvette en tension.

 

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Force de précharge
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Compressive Pre-load Operation

 

Appliquer une précharge à l'éprouvette en compression.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Force de précharge
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Move to Home Operation

 

Ramenez la traverse à la position de départ ou réglez la position d'origine.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération

Tare the Load Value Operation

 

Tarer la valeur de charge.

  • Rien

Tare Displacement Operation

 

Tarer la valeur de déplacement des encodeurs à vis à billes et tachymétriques, plus l'extensomètre ou le déflectomètre

  • Rien

Tare Extensometer Operation

 

Tarer la valeur de l'extensomètre uniquement.

  • Rien

Tare all Values Operation

 

Tarer toutes les valeurs. (Charge, déplacements et valeur de l'extensomètre).

  • Rien

Pull to Break Operation

 

Tirez l'échantillon à une vitesse constante jusqu'à ce qu'une condition de rupture soit détectée.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • La vitesse

Compress Until Break Operation

 

Appliquer une force de compression à l'éprouvette à vitesse constante jusqu'à ce qu'une condition de rupture soit détectée.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • La vitesse

3-Point Bend Compress Until Break Operation

 

Appliquer une force de compression en flexion à l'échantillon à une vitesse constante jusqu'à ce qu'une condition de rupture soit détectée.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • La vitesse

Constant Load Rate Pull Until Break Operation

 

Tirez l'échantillon à un taux de charge constant jusqu'à ce qu'une condition de rupture soit détectée.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Taux de charge

Constant Load Rate Compress Until Break Operation

 

Appliquer une force de compression à l'éprouvette à un taux de charge constant jusqu'à ce qu'une condition de rupture soit détectée.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Taux de charge

6.1.2 Opérations de taux de charge

Veuillez noter que dans certains cas, comme lors du test d'un matériau qui présente des changements soudains de rigidité, il est possible que le système «résonne» contre l'échantillon, en particulier si le matériau a une résistance à la traction élevée. Dans ces cas, le système doit être arrêté immédiatement et l'utilisation ou les valeurs du contrôle du taux de charge doivent être revues. Une utilisation continue peut endommager le système de test ou l'opérateur.

6.1.3 Relatif

Il s'agit d'opérations basées sur les valeurs de canal actuelles. Par exemple, si la traverse est à un déplacement de 40 mm et qu'une opération de déplacement vers le haut de 10 mm est exécutée, la position finale est de 50 mm.

Icône

action

Paramètres

Move Crosshead Down Operation

 

Déplacez la traverse vers le bas à une vitesse constante, avec un temps de maintien en option.

 

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Déplacement
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Move Crosshead Up Operation

 

Déplacez la traverse vers le haut à une vitesse constante, avec un temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Déplacement
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Increase Load Operation

 

Augmentez la charge sur l'échantillon à une vitesse constante, avec un temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Charge
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Decrease Load Operation

 

Diminuez la charge sur l'échantillon à vitesse constante, avec un temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Charge
  • Temps d'attente
  • La vitesse

6.1.4 Cible

Il s'agit d'opérations basées sur les dernières valeurs de canal tarées (zéro). Par exemple, si le système est à 150 mm de déplacement, une cible de 100 mm est exécutée, le système descendra de 50 mm pour placer la traverse à 100 mm du dernier zéro taré.

Icône

action

Paramètres

Target Load Operation

Déplacement vers une valeur de charge à vitesse constante, avec temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Charge
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Target Displacement Operation

Déplacez-vous vers une position de traverse à une vitesse constante, avec un temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Déplacement
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Target Strain Operation

Déplacez-vous vers une valeur de déformation à vitesse constante, avec temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Souche
  • Temps d'attente
  • La vitesse

Target Stress Operation

Passez à une valeur de contrainte à vitesse constante, avec temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Stress
  • Temps d'attente
  • La vitesse
Target Load Constant Rate Operation

Déplacez-vous vers une charge cible à un taux de charge constant, avec un temps de maintien en option.

  • L'acquisition des données
  • Demander l'opération
  • Taux de charge
  • Charge
  • Temps d'attente

6.1.5 Pause

Ces opérations mettent le test en pause. Par exemple, une opération de pause peut être utilisée pour permettre la mise en place d'appareils d'extensométrie après préchargement ou pour retirer un extensomètre avant qu'un échantillon ne se brise, évitant ainsi que l'équipement ne soit endommagé.

Icône

action

Paramètres

Pause Message Operation

 

Mettez le test en pause et affichez un message défini par l'utilisateur.

  • Personnaliser le message à l'écran

Remove Extensometer Pause Operation

Mettre le test en pause pour permettre le retrait de l'extensomètre, par défaut la source de déplacement est alors permutée sur l'encodeur du banc d'essai.

  • Personnaliser le message à l'écran

Pause Test for Grip Separation Operation

Mettez le test en pause pour saisir la séparation.

  • Personnaliser le message à l'écran

6.1.6 Suspendre l'opération

Pause Operation Message Close Up

L'opération de pause dans VectorPro arrête le mouvement des bancs d'essai et affiche un message texte contextuel lorsque l'opération est atteinte dans la chronologie du test. Le texte affiché peut être défini en modifiant les paramètres de fonctionnement dans la chronologie du test. Dans l'exemple ci-dessus, le message invite l'utilisateur à installer un extensomètre. Pour continuer le test, l'utilisateur doit appuyer sur le bouton de lecture sur le panneau avant du banc d'essai.

6.1.7 Supprimer l'extensomètre (fonctionnement en pause)

Remove Extensometer Pause Message Close Up

Cette opération permet de retirer l'extensomètre pendant le test, avant une condition de rupture. Ceci est crucial si la plage d'allongement de l'échantillon est supérieure à la plage de mesure de l'appareil, pour une exigence de méthode d'essai ou pour la préservation des extensomètres lorsque des échantillons d'essai de rupture à haute énergie sont mesurés.

Dans une situation typique, l'échantillon est tiré juste au-delà de la section linéaire de sa région élastique ou jusqu'à un point où un rendement de décalage peut être mesuré, avant de retirer l'extensomètre.

Le texte affiché peut être personnalisé en modifiant les paramètres individuels de l'opération dans la chronologie du test. Dans l'exemple ci-dessus, le message par défaut est utilisé, cela invite l'utilisateur à retirer l'extensomètre.

Pour continuer le test, l'utilisateur doit appuyer sur le bouton de lecture affiché sur le panneau avant du banc d'essai.

6.1.8 Une information important

Lors du retrait de l'extensomètre, la mesure de contrainte pour le test est permutée pour utiliser l'encodeur du banc d'essai.

Veuillez noter que lorsque le test s'arrête, l'échantillon peut " se détendre ", ce qui provoquera une chute visible sur le graphique (voir l'image encerclée ci-dessous).

Spécimen Gros Plan Relaxant
Spécimen Gros Plan Relaxant

Pour plus d'informations sur la configuration d'un test permettant de retirer un extensomètre, veuillez consulter la section suivante« Exemple de test de séparation des poignées - avec extensomètre ».

6.1.9 Entrer la séparation des poignées (opération de pause)

Entrez l'opération de pause de séparation de la poignée
Entrez l'opération de pause de séparation de la poignée

Cette opération est conçue pour les tests où un extensomètre n'est pas utilisé ou est retiré pendant le test. Il permet d'entrer la séparation de prise actuelle. Dans la plupart des applications, cette opération est utilisée après le pré-chargement de l'échantillon.

Les sections suivantes expliquent comment utiliser la séparation des poignées avec et sans extensomètre. Il est recommandé de lire le manuel d'utilisation VectorPro - Exécution d'un test, création de rapports et exportation .

6.1.10 Exemple de test avec séparation des mors – Sans Extensomètre

Lors de la dérivation de la contrainte due à la séparation de la poignée dans un test sans extensomètre installé, il est important d'entrer d'abord la distance entre les faces supérieure et inférieure de la poignée dans la section intitulée « Longueur de jauge », comme indiqué dans l'image ci-dessus. Celui-ci se trouve sous l'onglet 'Spécimen ', voir la section ' Spécimen ' . La valeur saisie ici remplit automatiquement la section de séparation des poignées, intitulée « GS », avec la même valeur. Cette distance peut être mesurée avant un essai ou avec l'échantillon installé après une précharge appropriée.

Ensuite, accédez à l'onglet « Opérations » et configurez une étape de préchargement appropriée pour l'échantillon de test, voir l'opération 1 ci-dessus,

Immédiatement après la phase de précharge, effectuez une opération «Entrer une pause lors de séparation d'accessoire», suivie d'une opération «Tare du Déplacement», comme indiqué dans les opérations 2 et 3 ci-dessus.

La chronologie des opérations comme suit l'échantillon préchargé à 5N, le test (opération 2), permettant à l'opérateur de mesurer et d'entrer la séparation de préhension. Cette méthode garantit que toute conformité de la machine (mouvement des poignées ou de la cellule de charge) est minimisée.

Cette valeur de séparation de préhension est ensuite utilisée pour enregistrer la contrainte pour le test, dérivée de la valeur entrée à l'étape 1.

Dans cet exemple, le canal de déplacement (utilisé pour dériver la déformation de l'échantillon) est ensuite taré par l'opération 3.

À l'opération 4, l'échantillon est tendu jusqu'à rupture.

Ensuite, configurez tous les attributs, résultats, rapports et autorisations dans le concepteur de test et enregistrez le test.

Pour exécuter le test, cliquez sur l'icône appropriée située sur l'espace de travail. Chargez l'échantillon dans le banc d'essai. Ensuite, mettez le support à zéro et définissez la position d'origine avec un échantillon chargé, voir la section « Barre de contrôle » située dans le manuel d'utilisation pour Exécution d'un test, création de rapports et exportation pour plus d'informations.

Pour lancer le test, appuyez sur le bouton de lecture situé en haut à droite de l'écran.

Après la phase de précharge,la fenêtre contextuelle à l'écran illustrée dans l'image ci-dessus apparaît.La séparation de la prise doit être mesurée et saisie dans la case en surbrillance ci-dessus, une fois prêt, appuyez sur le bouton « Accepter » à l'écran.

Appuyez sur le bouton « Play » situé sur la face avant du banc d'essai pour continuer.

Le test se déroulera jusqu'à la fin. Seulement si vous pouvez le faire en toute sécurité, appuyez sur le bouton « accueil » sur le panneau avant du banc d'essai pour revenir à la position de chargement définie à l'étape 7.

Veuillez noter : si un échantillon testé a cédé et est entré dans sa région élastique ou s'est visiblement « rétréci », alors l'utilisation de la position automatique « Origine » comme opération de chronologie n'est pas recommandée.

Il n'est pas obligatoire d'utiliser la « Pause de séparation de la poignée » pour les tests utilisant la séparation de la poignée comme rétroaction pour la déformation. L'entrée de longueur de jauge d'échantillon initialement entrée fournira la valeur requise pour calculer la contrainte d'essai, mais la méthode ci-dessus peut potentiellement fournir des résultats plus précis.

Si vous utilisez la longueur de référence du tamis de l'échantillon comme source de contrainte, il est essentiel que la configuration de l'échantillon et de la pince n'ait pas d'erreurs de déviation mesurables avant de commencer le test. La séparation des mors au début du test correspond à la valeur saisie dans l'onglet Spécimen.

6.1.11 Exemple de test de séparation des poignées – avec extensomètre

Pour les tests où la séparation de la poignée est utilisée pour dériver la contrainte nominale après le retrait d'un extensomètre, l'utilisation des opérations « Entrer la pause de séparation de la poignée » et « Supprimer la pause de l'extensomètre » est requise.

Les extensomètres peuvent être retirés pour protéger l'appareil lors du test d'échantillons qui échouent avec une énergie élastique élevée ou se fracturent violemment, ou si la plage d'allongement de l'échantillon est supérieure à la plage de mesure de l'appareil. Vous trouverez ci-dessous un exemple montrant une configuration de test possible :

Il est important que la longueur de jauge initiale de l'extensomètre soit saisie dans l'onglet « Spécimen » du concepteur de test, comme indiqué dans l'image ci-dessus.

Ensuite, configurez dans le panneau de droite de l'écran « Spécimen » si un extensomètre numérique (longue course) ou analogique (courte course) est utilisé. Pour plus d'informations, veuillez consulter la section « Configuration d'un extensomètre » .

 

Accédez à l'onglet « Opérations » et configurez une étape de préchargement appropriée pour l'échantillon de test. Voir opération 1 ci-dessus.

Immédiatement après l'étape de précharge, placez une opération «Entrer l'opération pause pour la séparation des accessoires», suivie d'une opération « Tare du déplacement ». Voir les opérations 2 et 3.

Dans cet exemple, l'opération 4 est une cible de déformation (il est également possible d'utiliser une cible de charge ou de déplacement). Cette cible doit être au-delà de la région élastique linéaire des matériaux et de la limite d'élasticité et idéalement, avant sa charge/contrainte maximale et en toute sécurité avant le point de rupture de l'échantillon.

L'opération 5 est une opération « Supprimer la pause de l'extensomètre » ; cela permet de retirer l'extensomètre. Contrainte de l'échantillon due à la séparation de la poignée. Le test se termine par une opération de traction (opération 6).

Ensuite, configurez tous les attributs, résultats, rapports et autorisations dans le concepteur de test et enregistrez le test.

Pour exécuter le test, cliquez sur l'icône appropriée située sur l'espace de travail. Chargez l'échantillon dans le banc d'essai. Ensuite, mettez le support à zéro et définissez la position d'origine avec l'échantillon chargé, voir la section « Barre de contrôle » située dans le manuel de l'utilisateur Exécution d'un test, création de rapports et exportation pour plus d'informations.

Appuyez sur le bouton 'play ' situé en haut à droite de l'écran.

Après l'étape de préchargement, la fenêtre contextuelle à l'écran illustrée dans l'image ci-dessus apparaît. La séparation de la poignée doit être mesurée et entrée dans la case en surbrillance ci-dessus, une fois prête, appuyez sur le bouton d'acceptation à l'écran.

À ce stade, ajustez l'extensomètre à l'échantillon. Une fois prêt, appuyez sur le bouton d'acceptation à l'écran.

Appuyez sur le bouton « play » situé sur le panneau avant du banc d'essai pour continuer.

 

Dans cet exemple, à partir de l'opération 4, le test s'exécute jusqu'à ce que 3 % de déformation soient atteints et s'arrête. À ce stade, l'image ci-dessus s'affiche. Pour continuer en toute sécurité, retirez l'extensomètre et appuyez sur le bouton de lecture situé à l'avant du banc d'essai.

Le test sera ensuite exécuté jusqu'à la fin. Si vous pouvez le faire en toute sécurité, appuyez sur le bouton d'accueil sur le panneau avant du banc d'essai pour revenir à la position de chargement définie à l'étape 8.

6.1.11.1 Une information important
Spécimen Gros Plan Relaxant
Spécimen Gros Plan Relaxant

Lors du retrait de l'extensomètre, la mesure de la contrainte pour le test est permutée pour utiliser le testsupporter le déplacement interne.Veuillez noter que lorsque le test s'arrête, l'échantillon peut « se détendre », cela entraînera une baisse visible du graphique (voir l'image encerclée ci-dessus).

Les spécimens élastiques auront généralement une chute plus importante, prenant plus de temps pour retirer l'extensomètre et les mors avec une déviation élevée du système peuvent également augmenter la taille de la goutte.

6.1.11.2 Informations complémentaires

Pour plus d'informations concernant la séparation des pinces, la contrainte nominale et le retrait des dispositifs d'extensomètre, il est recommandé de lire la section suivante « Séparation des pinces ».

6.2 Opération de correction des orteils

Lorsque la correction du pincement a été activée dans l'écran de l'échantillon, le choix de « Utiliser défini par l'utilisateur » étant « Activé/Désactivé » affecte les opérations VectorPro suivantes :

6.2.1 Utilisateur Défini par l'utilisateur « Désactivé »

Lorsqu'il est réglé sur « Off », le logiciel utilise un post-test automatique de l'opération de correction des orteils.

Une fois la séquence de test terminée, l'écran ci-dessus s'affichera pour « Correction automatique » et contiendra les informations ou fonctions suivantes :

  • La valeur du 'Offset' en pourcentage de déformation est affichée au milieu en haut de l'écran. C'est la valeur de la correction de déformation (axe des x) qui a été appliquée
  • Deux traces sont affichées sur l'écran ci-dessus. La trace blanche marquée comme « Offset » est le test original tracé sans compensation. La trace jaune marquée 'Corrigée' montre la nouvelle trace compensée
  • Les outils de zoom et de redimensionnement peuvent être utilisés sur le côté gauche

Le calcul automatique ne peut pas être modifié et l'utilisateur doit sélectionner le bouton 'Accepter ' pour valider le calcul, appliquer la correction et fermer cet écran.

Tous les résultats qui se réfèrent directement à l'axe de déformation ou qui utilisent des valeurs de déformation pour calculer les résultats sont automatiquement corrigés par la valeur de décalage.

Lors de l'affichage de l'axe de déformation à l'écran, le décalage de correction d'orteil sera visiblement appliqué et la trace corrigée sera visible.

6.2.2 Utilisateur Défini par l'utilisateur « Activé »

Lorsqu'il est réglé sur « On », le logiciel utilise un post-test d'opération de correction des orteils en deux parties.

L'utilisateur sera invité à sélectionner deux points entre lesquels une ligne de cordon sera tracée. Cela déterminera une pente et finalement la valeur de décalage de correction d'orteil et la ligne qui intercepte l'axe de contrainte.

Le premier point est une valeur inférieure de contrainte (axe des y).

Le deuxième point est une valeur de contrainte plus élevée (axe des y).

Une fois le deuxième point (valeur de contrainte plus élevée), l'affichage basculera automatiquement pour afficher l'écran calculé manuellement, qui contient les informations ou fonctions suivantes :

  • La valeur de « Décalage » calculée à partir des points de données sélectionnés manuellement, affichée dans l'écran central supérieur.
  • Deux traces sont affichées sur l'écran ci-dessus. La trace blanche marquée comme « Offset » est le test original tracé sans compensation. La trace jaune marquée 'Corrigée' montre la nouvelle trace compensée
  • Les outils de zoom et de redimensionnement peuvent être utilisés sur le côté gauche
  • L'icône de la corbeille à droite effacera tous les points actuellement sélectionnés et reviendra à l'invite de sélection du premier point
  • L'icône du milieu à droite appliquera un calcul automatique comme indiqué précédemment (cela écrasera et les points sélectionnés manuellement)
  • L'icône en bas à droite appliquera la sélection du point de calcul manuel 1 (effacera le calcul automatique ou effacera les points précédemment sélectionnés manuellement

Une fois que l'utilisateur a terminé les points de sélection, appuyez sur le bouton « Accepter » pour appliquer la correction de l'orteil et fermer cet écran.

Tous les résultats qui se réfèrent directement à l'axe de déformation ou qui utilisent des valeurs de déformation pour calculer les résultats sont automatiquement corrigés par la valeur de décalage.

Lors de l'affichage de l'axe de déformation à l'écran, le décalage de correction d'orteil sera visiblement appliqué et la trace corrigée sera visible.

6.3 Solutions de cloud vectoriel

 

Icônes)

action

Paramètres

Icône de la boîte à outils

Icône de la chronologie

 

Insérer/Actionner une opération Vector Cloud Solutions.

  • Rien

 

Si vous avez besoin d'une opération ou d'une séquence d'opérations qui ne peuvent pas être prises en charge par l'ensemble d'opérations standard fourni dans VectorPro, il se peut que Mecmesin puisse fournir une opération VCS pour réaliser ce dont vous avez besoin. Contactez votre représentant Mecmesin pour en savoir plus.

Vector Cloud Solutions est un service fourni par Mecmesin où des opérations personnalisées peuvent être créées et téléchargées sur Vector Cloud pour être récupérées par l'opérateur.

Afin de profiter des opportunités d'opérations de test offertes par les opérations VCS, vous devez vous inscrire pour un compte avec le Vector Cloud. C'est facile et ne nécessite que votre nom et votre adresse e-mail.

 

6.3.1 S'enregistrer pour un compte sur le Cloud Vector

Lors de votre premier click sur l'icône Cloud Solution Vector sur la boite à outils, vous serez demandé de vous enregistrer sur votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte VCS, vous pouvez en créer un. Il vous suffit simplement de cliquer sur l'icône 'ajout d'utilisateur' et la fenêtre ci-dessous s'affichera.

 

 

Entrez votre nom et votre adresse e-mail et fournissez un mot de passe (en utilisant au moins un caractère majuscule, minuscule, numérique et spécial). Une fois que vous avez entré ces informations, vous verrez la fenêtre contextuelle Valider

 

 

Vous recevrez également un e-mail avec un code de validation à six chiffres. Entrez le code de vérification dans la fenêtre contextuelle et acceptez. Vous êtes maintenant prêt à vous connecter à votre compte.

 

Connexion à votre compte Vector Cloud

Si vous avez déjà créé un compte chez VCS, vous pouvez vous connecter en saisissant votre adresse e-mail et votre mot de passe.

 

Une connexion réussie entraînera l'affichage de la fenêtre VCS. Le contenu de la bibliothèque variera en fonction de ce à quoi l'utilisateur a accès. Les opérations présentées ici ne sont que des exemples.

L'espace de travail des opérations VCS comporte deux onglets : Tous et Bibliothèque. Les opérations "Bibliothèque" sont celles qui ont été créées pour être disponibles pour tous les utilisateurs de VCS. Les opérations « Toutes » sont celles qui ont été créées pour des clients spécifiques et ne sont accessibles que par eux.